Lithographies originales

Bernard Buffet - Galerie winston - danielle buffet

Une collection inédite

La Galerie Winston possède une collection inédite de plus de 300 lithographies et gravures originales, des années 50 à la fin des années 90, signées et numérotées de la main de Bernard Buffet.

Nous proposons à la vente des estampes aux thèmes variés, tels que les clowns, les toréadors, Les natures mortes et bouquets, New-York, Saint-Tropez, Le Japon, Venise, la Révolution Française, la Bretagne ….

293 St Tropez 13

Découvrez l’œuvre de Bernard Buffet au travers de notre point de documentation consacré à l’artiste. Nous mettons à disposition de notre clientèle intéressée par l’achat ou la vente de lithographies et gravures de Bernard Buffet 3 catalogues raisonnés. Ils répertorient sur une période donnée l’ensemble des lithographies et gravures réalisées par Bernard Buffet. C’est ainsi que nous pouvons déterminer avec précision, l’année de réalisation, le type de papier, de format, l’éditeur et surtout le nombre de tirage des estampes.

  • Maurice Rheims, Bernard Buffet graveur, catalogue raisonné de l’œuvre gravée de 1948 à 1980, (1983), Ed. Maurice Garnier
  • Charles Sorlier, Bernard Buffet lithographe, catalogue raisonné de l’ensemble des lithographies originales publiées de 1952 à 1979, (1979), Ed. Michèle Trinckvel Draeger Paris (1979).
  • Charles Sorlier, Bernard Buffet lithographe II, catalogue raisonné de l’ensemble des lithographies originales publiées de 1979 à 1986, (1987), ed. André Sauret

Nos catalogues raisonnés ne sont pas disponibles à la vente.

277- la rue et l'église de la miséricorde, lithographie origianle EA, 1979 295 Le Quai Et L'escale 72 B.BUFFET, Temple DAIBUTSU DEN 374 Les Biches à Nara

La Galerie Winston propose également une bibliothèque d’ouvrages de l’artiste Bernard Buffet disponibles à la vente, notamment :

  • Yann le Pichon, BERNARD BUFFET, ensemble de 3 volumes 1943-1961, 1962-1981, 1982-1999, (2013), Maurice Garnier
  • Lydia Harambourg, Bernard Buffet et la Bretagne, (2006), Ed. Palantines
  • John Sillevis, BERNARD BUFFET 1928-1999, (2008), ed. Palantines

Qu’est ce qu’une lithographie ?

Inventée en 1796 par Aloys Senefelder à Munich, la lithographie (du grec lithos, « pierre » et graphein, « écrire »), est une technique d’impression qui permet la création à de multiples exemplaires d’un tracé exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire.

Buffet 8

La technique

Résultat d’une véritable collaboration entre l’artiste et le lithographe, cette technique d’impression est fondée sur le principe de la répulsion réciproque de l’eau et des corps gras.

Le lithographe commence d’abord par préparer la pierre calcaire en la grainant pour obtenir une surface lisse, puis l’artiste y trace à l’aide d’encres, peintures, et huiles grasses, le sujet qu’il souhaite représenter.  Les parties grasses du dessin sont ensuite encrées par le lithographe au moyen d’un rouleau en caoutchouc. Vient ensuite l’humidification de la pierre calcaire : poreuse, elle retient l’eau. Ainsi, l’encre reste sur la pierre aux endroits imprégnés du gras du dessin tandis qu’elle est repoussée par l’humidité partout ailleurs (l’encre grasse est hydrophobe). Quand la pierre est assez encrée, on pose le papier et on le passe sous presse.

Lorsque l’on souhaite réaliser une lithographie en couleur, l’artiste doit redessiner sur une pierre différente le motif en n‘utilisant qu’une seule couleur par pierre. Il doit donc prendre en compte les superpositions de couleurs, qui donneront des teintes mixtes. Enfin, après l’impression, le lithographe procède à une vérification avec l’artiste et réalise quelques ajustements si nécessaire.

Buffet 6

Justification du tirage

A l’instar de la gravure, la lithographie a une valeur sur le marché de l’art qui dépend notamment de sa rareté. Sur chaque tirage, est inscrit la signature de l’artiste, le numéro de l’exemplaire et le tirage total: c’est la « justification du tirage ».

Le premier exemplaire qui sort de la presse est annoté « BAT » (pour « bon à tirer ») une fois que l’artiste est satisfait du résultat. Les exemplaires suivants sont numérotés sur le nombre total d’épreuves tirées. Avant d’être numéroté et signé par l’artiste, chaque exemplaire est comparé au BAT et jugé en fonction de celui-ci. Quelques exemplaires sont annotés « EA » (« épreuve d’artiste ») et « HC » (« hors-commerce »). L’un est réservé à l’artiste et l’autre à l’imprimeur.