Du 24 juin au 30 juillet 2023 la galerie Winston Dinard présentera une rétrospective exceptionnelle de l’artiste peintre Guillain.

L’exposition dévoilera une trentaine de ses plus belles toiles choisies avec soin dans son atelier et mettra en lumière la carrière prolifique de l’artiste paysagiste.

Originaire du Nord de la France, Guillain est né en 1936 à Comines. Il découvre la peinture dès l’âge de 12 ans et ce forment aux côtés de l’expressionniste flamand Speybrouck à la prestigieuse Ecole de Saint-Luc de Tournai. De son maître, il retient l’art de structurer parfaitement sa toile, de son école il conserve la spontanéité de la touche.

Il a parcouru de nombreuses contrées notamment la Grèce, l’Italie, le Portugal, l’Irlande, l’Inde, le Vietnam mais surtout le Maroc, qui a profondément marqué l’artiste. Il découvre le pays lors de son service militaire en 1954 et on tombe amoureux : il y retournera presque chaque année. Lorsqu’il n’est pas à l’étranger, Guillain aime s’aventurer en Bretagne, la région qu’il préfère peindre il s’installe et observe les diverses variations d’atmosphère de la côte.

Au fil de ces voyages, sa palette se réchauffe, sa touche en aplat généreux s’affine mais sans trait, dépourvu de tout détail superflu, demeure. Les toiles exposées témoignent du génie avec lequel Guillain restitue la lumière : A la manière d’Albert Marquet, l’artiste joue habilement avec la couleur et les contrastes pour recréer les ambiances des scènes dont il s’est imprégné.

Guillain jouit d’une reconnaissance internationale sur la scène artistique contemporaine et a ravi une clientèle marocaine, allemande, américaine, belge et Suisse. En 1999, une de ses oeuvres est notamment acquise par le musée Royal de la Tournai en Belgique.