Bernard Buffet

La Galerie Winston est heureuse de présenter une exposition exceptionnelle de très belles huiles sur toiles signées Bernard BUFFET, illustrant les années cinquante, soixante et quatre-vingt-dix, ainsi qu’une grande collection de lithographies et gravures originales, signées et numérotées.

Cette présentation à la Galerie Winston fait écho aux expositions du Musée d’Art Moderne de Paris et du Musée de Montmartre, et met en lumière l’amour de l’artiste pour la Bretagne.

 

Bernard BUFFET  (1928-1999)

Bernard Buffet naît le 10 juillet 1928 à Paris et grandit aux Batignolles. En 1945, il délaisse l’école pour la visite des musées. Dès l’âge de dix ans, il montre un grand intérêt pour les arts graphiques.

Les premières peintures sont des rues de Paris, qu’il réalise grâce à divers tissus qu’il tend sur châssis improvisés. Il partage alors un atelier avec son ami Robert Mantienne à Massy-Palaiseau où il peint La Déposition de croix. 

En juillet, lors de leurs vacances en Bretagne, sa mère tombe malade. Son décès quelques mois plus tard le marquera durablement.

En 1946, il expose sa première toile, un autoportrait, au Salon des moins de trente ans. Bernard Buffet participera régulièrement au Salon des Indépendants, au Salon d’Automne, au Salon de mai et au Salon des tuileries.

En février 1949, la galerie Drouant David lui consacre une exposition personnelle qui sera renouvelée chaque année aux mêmes dates. L’artiste signe le « Second manifeste de l’Homme témoin » rédigé par Jean Bouret qui prône un retour au réalisme. B. Buffet devient membre du comité d’organisation du premier Salon des jeunes peintres à la galerie des Beaux-Arts (qui deviendra plus tard le Salon de la Jeune Peinture) consacré à la jeune génération figurative. Ses toiles sont désormais exposées dans des galeries à New-York, Londres, Bâle, Copenhague, Genève, etc…Il rencontre Pierre Bergé qui sera son compagnon jusqu’en 1958.

En 1951, Bernard Buffet participe à la première exposition des Peintres de leur temps. Il passe l’été en Provence avec Pierre Bergé, où Jean Giono les héberge à Manosque. Puis, ils s’installent à Nanse, où Buffet travaillera jusqu’en 1954. Pour ses expositions annuelles qui se dérouleront successivement à la galerie Drouant David, galerie David et Garnier et enfin Maurice Garnier, il commence à peindre par thème. Le premier est « la Passion ». Il participe à la biennale de Venise avec La Crucifixion.

En 1955, une enquête de Connaissance des Arts le désigne comme le peintre en tête de la jeune école contemporaine. En 1956, une salle entière de la Biennale de Venise lui est consacrée.

1958 est l’année de la consécration : la galerie Charpentier organise sa première rétrospective. L’exposition de février à la galerie Garnier a pour thème « Jeanne d’Arc ».

Cette année, il rencontre Annabelle Schwob, personnalité de Saint-Germain des Prés, et l’épouse en décembre.

En 1961, il peint un ensemble de tableaux sur la vie du Christ pour la chapelle qui lui appartient à Château l’Arc. Dix ans plus tard, à la demande de Monseigneur Pasquale Macchi, secrétaire du Pape Paul VI, Bernard Buffet offrira ces tableaux au musée du Vatican où ils sont exposés dans une salle particulière.

En 1964, il acquiert une maison à Saint-Cast, où il travaillera jusqu’en 1970. Son exceptionnelle créativité alimenta le marché français, et lui valut le titre d’artiste le plus connu de sa génération. Il est fait Chevalier de la légion d’Honneur en 1971, puis élu à l’Académie des Beaux-Arts en 1974. Son style, immédiatement reconnaissable, lui a valu une renommée internationale. Il est le seul artiste français à s’être vu dédier un musée au Japon de son vivant, en 1973. En 1978, à la demande de l’administration des postes, Bernard Buffet réalise une maquette pour un timbre de trois francs L’Institut et le Pont des arts. À cette occasion le musée postal à Paris présente une exposition rétrospective de ses oeuvres.

En 1999, Bernard Buffet, diminué par la maladie de Parkinson depuis plusieurs années, se suicide par asphyxie dans son atelier du Domaine de la Baume près de Tourtour (Var), laissant derrière lui une riche collection de plus de 8000 oeuvres.

 

Autres expositions de Bernard Buffet en France :

  • Exposition-vente